Biographie

Biographie

Écrire une biographie est un genre de littérature particulier qui peut prendre de multiples formes et qui a la faveur des lecteurs français. Quand on parle de biographie, on pense, en général, à ces biographies de personnages célèbres qui alourdissent les étagères des bibliothèques. C’est que de telles biographies font toujours un nombre respectable de pages.

Mais, à côté de ces « mastodontes », il existe une multitude de « chevau-légers » qui vont de la petite notice bien tournée au petit ouvrage familial ou entrepreneurial. Chacune de ces formes a son intérêt et des règles d’écriture qui lui sont propres. On n’écrit pas, évidemment, une biographie d’entreprise comme celle d’une personnalité célèbre.

Cependant, une biographie réussie, quelle que soit sa nature, est une biographie qui sait émouvoir ses lecteurs. Et pour cela, mieux vaut en connaître les ressorts.

Histoire des biographies

De nombreux facteurs ou une personne peuvent pousser un auteur à rédiger une biographie : par exemple, le souhait d’apporter sa propre interprétation à un parcours, la volonté d’affirmer son intérêt pour celui dont on fait la biographie, la volonté de lutter contre l’oubli ou la tentation de s’ériger en gardien de la mémoire tout en laissant un témoignage historique.

Le genre biographique existe depuis l’Antiquité (le IVe siècle av. J.-C., en Grèce), mais le terme biographie n’existe que depuis le XVIIe siècle. « Si l’on examine l’ensemble des biographies publiées depuis les origines de l’imprimerie jusqu’au milieu du XXe siècle, on ne compte guère plus de 150 noms d’artistes sur 25000 noms de personnalités ayant fait l’objet d’une monographie ».

Dans l’Égypte ancienne, la biographie existe sous forme de nécrologies inscrites sur les stèles, où se trouve l’identité et les actions et réalisations du défunt.

Dans l’Antiquité gréco-romaine on trouve des biographies d’hommes illustres pour qu’ils servent d’exemple, de modèle pour faire l’éloge des qualités, montrer les vertus utiles pour la collectivité.

Au Moyen Âge, on trouve des hagiographies (vie exemplaire d’un saint ou d’une sainte).

Biographie et medias

Depuis quelques décennies déjà, de nombreux documentaires retracent, au cinéma ou à la télévision, la vie d’une personnalité. La voix off propose, en général, un récit du même type que celui d’une biographie écrite, accompagné d’images d’archives, de documentations visuelles et sonores. La biographie peut également prendre la forme d’une fiction. Au cinéma, on parle alors de biopic.

Depuis la fin du XXe siècle, le média vidéo, en permettant au plus grand nombre d’accéder au support audiovisuel, renouvelle la forme autobiographique. La forme sonore est également utilisée par des particuliers ; à leur demande, ceux-ci contactent des biographes utilisant la mémoire orale pour constituer l’écriture sonore d’un récit de vie : ce sont des biographies sonores : une voix et des souvenirs enregistrés puis restitués après montage et réalisation sonore.

Comment ? ou les différentes étapes pour réaliser la biographie. 

En questionnant le sujet avec la méthode des 3 QOCP (Qui, Quand, Quoi, Où, Comment, Pourquoi)

En faisant une recherche documentaire dans différents documents. Utiliser d’abord un dictionnaire de noms propres, un dictionnaire encyclopédique, puis compléter par un livre documentaire, une revue ou périodique et enfin Internet. Relever impérativement les références bibliographiques de chaque document utilisé.

En choisissant (trier, sélectionner) les informations nécessaires. Noter seulement les éléments utiles, ne pas copier deux fois la même information. Une biographie doit contenir : 

– les dates et lieux de naissance et de mort de la personne – ses origines et son milieu social (richesse familiale, culture religieuse ou politique…, 

– les grands moments de sa vie (enfance adolescence, études, rencontres, voyages…) 

– son portrait (physique, moral…) 

– ses principales actions (ses œuvres, ses victoires, ses exploits…).  

En rédigeant une fiche qui présente le résultat de vos recherches selon un plan structuré. Vous pouvez vous inspirer du modèle ci-dessous et illustrer la fiche d’un portrait, d’une photographie, d’une caricature bien choisis.

Biographie d’entreprise

La rédaction d’une biographie d’entreprise est proche de celle d’une personne. Mais, sa finalité est bien différente. En effet, elle fait partie indiscutablement d’une stratégie de communication. En général, elle est publiée à l’occasion d’un évènement comme un jubilé.

Autrement dit, pour célébrer l’anniversaire des 50 ans de l’entreprise. On y retrace ses débuts, on y fait le portrait de ses fondateurs, on y retrace les principales étapes de son développement, jusqu’à aujourd’hui.

Le but est clairement de donner une bonne image de l’entreprise et d’en faire un facteur clé pour consolider le sentiment d’appartenance de son personnel. Mais aussi, pour renforcer ses liens avec ses partenaires et ses clients. Ce facteur peut se révéler décisif dans un marché concurrentiel chahuté par de nouveaux entrants.

Au bouillonnement des nouveaux entrants, l’entreprise cinquantenaire oppose la force tranquille d’une histoire pleine de challenges remportés avec succès. C’est ce que doit s’attacher à faire ressortir le storytelling de l’entreprise, dont la biographie est le cadre.

Biographie professionnelle

Elle a le même objet que la biographie d’auteur. Sauf, que son contexte est différent. Elle n’est pas destinée à des lecteurs, proprement dits, mais à des professionnels du secteur dans lequel intervient son rédacteur.

A l’occasion, par exemple, d’une participation à une conférence, d’une représentation dans le cadre d’un salon professionnel ou d’une présentation sur un réseau social comme, par exemple, Linkedin ou Viadeo. Ce peut être aussi pour renseigner la rubrique « Qui sommes-nous ? » ou « Qui suis-je ? » d’un blog.  Son style est alors celui d’une synthèse professionnelle.

Elle ressemble aussi à un mini-CV, mais, ce n’est en aucune façon un CV dont l’objectif est tout autre. A ne pas confondre, donc. Cependant, on y trouvera :

  • Le titre complet du poste occupé.
  • Les grandes lignes de l’expérience professionnelle.
  • La description d’une expérience professionnelle particulièrement réussie.
  • Les récompenses gagnées ou les titres obtenus.
  • Et une zone contact.

Ce qu’il faut retenir avant de publier une biographie

Une biographie peut prendre bien des formes qui chacune suit ses règles. On n’écrit pas une biographie servant de base à une recherche universitaire comme une biographie dont le but est de distraire tout en instruisant. L’exigence sur le plan des sources à fournir ne sera pas la même.

Mais, si préparer un texte biographique implique un véritable travail d’enquêteur, quoi qu’il en soit, une biographie n’est attractive que si elle parvient à émouvoir son lecteur.

C’est-à-dire, si celui-ci est capable, sinon de se mettre dans la peau du personnage, du moins d’avoir l’impression de vivre à ses côtés. Ce qui suppose qu’on soit proche de ses rêves et de ses valeurs, qu’on aime son tempérament et qu’on vibre à ses aventures. Le style de l’écriture varie nécessairement suivant la longueur du texte requis. Cependant, les ingrédients restent les mêmes.

Edmond